Smart cities : IBM industrialise ses solutions

Print Friendly, PDF & Email

OptimodLyonLe marché des smart cities représenterait 1500 milliards de dollars d’ici à 2020 et 3300 milliards d’ici à 2025, d’après une étude du cabinet de conseil en stratégie Frost & Sullivan. C’est dans le segment de l’énergie que la croissance serait la plus forte, en progression annuelle de 25% de 2012 à 2020.

« D’ici là, on ne parlera peut-être plus de « ville intelligente », qui est beaucoup plus que la « ville numérique » dont on a parlé pendant des années, et sans quoi on ne peut pas imaginer de « ville durable, reconnaît Philippe Sajhau, vice président smarter city d’IBM. Mais c’est un gigantesque marché, et non une simple mode », affirme-t-il.

Un marché que le géant américain compte bien exploiter. Depuis des années, IBM met en place dans des villes du monde entier des projets pilotes...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.