Smart cities : IBM industrialise ses solutions (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

OptimodLyonLe marché des smart cities représenterait 1500 milliards de dollars d’ici à 2020 et 3300 milliards d’ici à 2025, d’après une étude du cabinet de conseil en stratégie Frost & Sullivan. C’est dans le segment de l’énergie que la croissance serait la plus forte, en progression annuelle de 25% de 2012 à 2020.

« D’ici là, on ne parlera peut-être plus de « ville intelligente », qui est beaucoup plus que la « ville numérique » dont on a parlé pendant des années, et sans quoi on ne peut pas imaginer de « ville durable, reconnaît Philippe Sajhau, vice président smarter city d’IBM. Mais c’est un gigantesque marché, et non une simple mode », affirme-t-il.

Un marché que le géant américain compte bien exploiter. Depuis des années, IBM met en place dans des villes du monde entier des projets pilotes ...

 

Article précédentDirect Énergie place ses pions sur le marché l’effacement (Premium)
Article suivant123Venture s’attaque au financement des EnR à l’international (Premium)