Les recettes de la CRE pour passer aux smart grids

Print Friendly, PDF & Email

EN BREFA l’issue d’une large consultation sur la nécessaire modernisation des réseaux électriques dans le cadre de la transition énergétique, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) vient de publier 41 recommandations pour passer de l’expérimentation à l’opérationnel en matière de smart grids.

A cette occasion, la CRE rappelle que cette filière représente pour la France un potentiel de près de 25 000 emplois et un chiffre d’affaires estimé à 6 Md€ en 2020.

Véhicule électrique,  EnR, stockage, rôle du consommateur

La recharge du véhicule électrique (à laquelle la CRE préconise de donner une qualification juridique spécifique et de simplifier la gestion des bornes de recharge), l’intégration des énergies renouvelables au réseau, le stockage et le rôle actif du consommateur sont les principales thématiques autour desquelles s’articulent les 41 mesures proposées.

A titre d’exemples, pour le stockage de l’électricité, le régulateur indique les dispositions techniques nécessaires au raccordement de ces installations sur le réseau de distribution d’électricité. Elle définit les modalités nécessaires pour encourager la consommation d’électricité au moment où l’électricité est produite à partir de sources renouvelables et anticiper les périodes de pointe de la journée. Pour la protection des données issues des nouvelles technologies mises en œuvre sur les réseaux, la CRE rappelle qu’un cadre strict est nécessaire.

Pour consulter la délibération et le détail des 41 mesures proposées, cliquer sur ce document (PDF) ou voir ci-dessous :