Alstom racheté par GE : l’éolien en mer et les réseaux, domaines partagés

Print Friendly, PDF & Email
(Haliade 150 - Alstom)
(Haliade 150 – Alstom)

Cette fois, c’est fait : après près de deux mois de suspense et de rebondissements, General Electric s’empare d’Alstom. Les dernières propositions de l’américain pour répondre aux demandes du gouvernement et l’accord trouvé dimanche soir entre l’Etat et Bouygues, principal actionnaire d’Alstom, ont permis de valider la cession. L’Etat français va entrer au capital d’Alstom, en rachetant 20% des actions de Bouygues sous vingt mois (une fois le deal avec GE bouclé). Les énergies renouvelables ne passeront pas complètement sous pavillon américain : une coentreprise, détenue à 50/50, intégrera l’hydroélectricité et l’éolien en mer d’Alstom, secteur sur lequel le Français mise beaucoup alors que GE n’en fait pas un axe stratégique.

Trois ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.