Le britannique Mojo Maritime jette l’ancre en France

Print Friendly, PDF & Email

MojoMojo Maritime, créé en 2006 à Falmouth dans les Cornouailles par un ingénieur britannique, s’est développé depuis dans deux activités principales liées aux énergies marines renouvelables (EMR). Une partie bureau d’études est chargée du dimensionnement des projets et notamment des fondations, câblages, etc. Mais les équipes de Mojo Maritime (une trentaine de personnes aujourd’hui) vont également « sur le terrain », en l’occurrence en mer, valider la pertinence de ses solutions.

Participer aux AMI de l’Ademe dans les énergies marines

La start-up, qui travaille depuis plusieurs années avec des entreprises françaises du secteur telles que Alstom ou EDF, vient de s’implanter à...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.