Ségolène Royal choisit sa garde rapprochée au ministère de l’Ecologie

Print Friendly, PDF & Email

La nouvelle ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’Energie a choisi un proche comme directeur de cabinet, Jean-Luc Fulachier.

Jean-Luc Fulachier
Jean-Luc Fulachier

Cet énarque, titulaire d’un DEA d’économie publique de l’Université Panthéon Sorbonne, a démarré sa carrière au ministère de l’Economie, des Finances et du Budget en 1989 avant de devenir attaché financier à l’ambassade de France à Londres. Il est ensuite revenu au ministère de l’Economie, d’abord à la direction du budget puis comme conseiller technique au cabinet de Dominique Strauss-Kahn puis de Christian Sautter.

Son parcours se rapproche ensuite de celui de Ségolène Royal. Il devient son directeur de cabinet au ministère de la Famille, de l’Enfance et des Personnes handicapées, de 2000 à 2002. Puis, après un passage à la direction générale des Impôts au ministère de l’Economie , il la retrouve en 2004 à la région Poitou-Charentes qu’elle vient de gagner et dont il devient directeur général des services jusqu’en septembre 2013. Depuis cette date, il était conseiller maître à la Cour des comptes.

Jean-Louis Bianco
Jean-Louis Bianco

La nouvelle ministre a par ailleurs nommé Jean-Louis Bianco conseiller spécial. L’ancien député et président du conseil général des Alpes de Haute-Provence (poste dont il a démissionné en septembre 2012) est également un fidèle de Ségolène Royal : il avait été son co-directeur de campagne pour l’élection présidentielle de 2007 avant de soutenir de nouveau sa candidature lors des primaires socialistes de 2011.

Il est depuis avril 2013 président de l’Observatoire national de la Laïcité, une fonction qu’il entend conserver car sa nouvelle mission auprès de la ministre de l’Ecologie ne sera pas un poste à plein temps et ne sera d’ailleurs pas rémunérée, a-t-il expliqué au site d’information « Haute-Provence Info ». Il sera « chargé des questions politiques et de l’international. J’interviendrai très librement à sa demande ou de mon initiative », a-t-il précisé à nos confrères.

FRT
Francis Rol-Tanguy

Enfin, Francis Rol-Tanguy devient chargé de mission de Ségolène Royal. Il était depuis octobre 2013 directeur de cabinet de Philippe Martin après avoir été Délégué interministériel à la fermeture de la centrale nucléaire et à la reconversion du site de Fessenheim depuis décembre 2012.