Deals du 17 au 24 mars : Solaire marocain et objets connectés au 2e tour, Sofinnova se désiste dans l’énergie verte (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

urneLe solaire patine toujours en France, avec le report d’annonces très attendues pour les appels d’offres CRE2 et CRE3 après les élections municipales. La consolidation du marché se poursuit avec la reprise de l’installateur Solar Ener Jade par l’opérateur breton IEL. A l’international en revanche, le solaire continue son ascension : au Maroc, le programme Noor qui vise 2 GW installés en 2020 devrait atteindre ses objectifs et aux Etats-Unis le solaire résidentiel se développe à un rythme effréné – au détriment des grandes centrales au sol. En revanche, la solution combinée solaire + stockage proposée par les deux champions SolarCity et Tesla connaît des ratés.

Dans l’éolien, les ventes d’actifs continuent avec l’achat d’un des plus grands parcs français par un fonds allemand alors que la coopérative Enercoop va racheter l’électricité produite par le doyen des parcs français. Comme prévu, les premiers éléments dévoilés sur le futur projet de loi sur la transition énergétique confirment la fin progressive des tarifs d’achat, ce qui suscite l’hostilité des professionnels regroupés au sein de France Energie Eolienne.

A l’international, l’éolien offshore respire au Royaume-Uni après l’approbation de deux grands projets en Ecosse. Et Londres alloue des subventions à des entreprises qui travaillent sur des technologies destinées à réduire les coûts de production de cette énergie.

Sur le jeune marché en plein essor des objets connectés pour les smart cities, Agora Energy boucle son premier tour de table et la plateforme de crowdfunding ...