Appel à projets pour favoriser la compétitivité de la méthanisation en Bretagne

Print Friendly, PDF & Email

Biogaz france methanisationL’Ademe Bretagne et le Conseil régional de Bretagne lancent un appel à projets destiné à aider des groupements de producteurs, des coopératives ou des territoires « à initier et bâtir un programme d’investissements autour de solutions techniques reproductibles en série dans le secteur de la méthanisation. »

Dès  2006-2007, les premières unités de méthanisation agricoles valorisant en co-digestion les effluents d’élevage et des déchets agro-industriels se sont implantées en Bretagne. Depuis 2010, le nombre de projets aidés est passé de 2 à 3 par an à près de 25.

La mise en place des ces installations représente un enjeu pour le développement du tissu industriel régional au-delà de la production d’énergie renouvelable. Aujourd’hui, ce sont entre 20 et 30 projets annuels, portés par presque autant de constructeurs différents.

41 sites de valorisation de biogaz, dont 30 utilisant des effluents d’élevage, produisent aujourd’hui 11 MW de puissance électrique.

Compenser la baisse des aides publiques par la compétitivité

De nombreuses entreprises régionales sont susceptibles de se positionner sur ce marché en forte croissance,  où la baisse des coûts d’investissement doit leur permettre de conquérir des parts de marché dans d’autres régions.

Le soutien public à l’investissement dont bénéficie la jeune filière risquant de s’essouffler avec la multiplication des projets, cet appel à projets veut favoriser une concentration de la demande et l’émergence de champions régionaux  pour permettre aux industriels de mettre au point une offre compétitive grâce à la baisse des coûts et la mutualisation des frais de développement.

L’Ademe et le Conseil régional de Bretagne proposent de financer la prestation d’un bureau d’étude indépendant des constructeurs de méthanisation pour accompagner les structures éligibles dans la définition d’opérations groupées, leur montage et leur mise en œuvre, une fois déterminée la faisabilité de chaque opération.

Date limite de soumission des dossiers :

Première session : 30 mai 2014

Seconde session : 29 septembre 2014

  • Plus de détails dans le cahier des charges ci-dessous ou ici (PDF)