Un peu d’oxygène pour le chinois LDK Solar

Print Friendly, PDF & Email

EN BREF-interieurLDK Solar, acteur chinois du solaire en grandes difficultés financières depuis plusieurs mois, vient de conclure un accord avec un groupement de 11 banques chinoises portant sur une ligne de crédit de 1,56 milliards de RMB (189 M€). Cette facilité, qui expirera en novembre 2016, est exclusivement dédiée au financement des opérations dans la province du Jiangxi où LDK est implanté, et ne pourra en aucun cas servir à rembourser les dettes de l’entreprise. Chaque utilisation de cette facilité de crédit sera soumise à l’accord du groupement bancaire selon des critères précis.

Sam Tong, le PDG de LDK, s’est réjoui de cette facilité, qui intervient alors que les résultats de l’entreprise s’améliorent et qui doit lui permettre de monter en puissance dans ses capacité de production de polysilicium, de wafers, de modules et de panneaux dans le Jiangxi quand la conjoncture le permettra, afin de profiter du redémarrage du secteur au niveau mondial.

Le groupe s’est déjà fait repêché à plusieurs reprises par l’État ou les banques chinoises. En avril dernier, il a annoncé avoir fait défaut sur une dette de 23,8 millions de dollars.

___________

A consulter aussi :