La France, l’un des moteurs du marché solaire européen en 2014 ? (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Solaire sovelloAlors que le solaire français traverse une grave crise comme le montre notre récente enquête, la dernière étude de Solarbuzz aurait presque l’air d’une provocation : après dix-huit mois de baisse, le marché européen devrait repartir en 2014 avec parmi les locomotives… la France, selon ...

Article précédentRénovation énergétique : l’Etat apporte 8,6 M€ à 4 projets de R&D (Premium)
Article suivantDeals du 4 au 12 novembre : stockage et efficacité énergétique propulsés, bons vents en Afrique du Sud (Premium)

1 COMMENT

  1. Un des éléments moteurs possibles, c’est celui de l’autoconsommation d’une partie de sa propre production d’électricité photovoltaïque, qui est déjà rentable dans une grande partie du sud de la France.

    http://energeia.voila.net/solaire/pv_rentabilite_autoconso.htm

    Avec l’augmentation des tarifs d’électricité de 5% en août 2013, autant en août 2014 et d’autres ensuite, alors que les coûts du photovoltaïque baisse année après année, le nombre de régions dans lesquelles le solaire est une solution économique va rapidement s’étendre.

    L’autoconsommation représente environ 30% de la production dans le résidentiel, variable selon les usages de chacun.

    Mais pour le tertiaire cette proportion est bien plus importante, pouvant atteindre plus de 60%.

Comments are closed.