Deals du 30 septembre au 7 octobre : les énergies marines prennent la vague

Print Friendly, PDF & Email

hokusaiLe très jeune secteur des énergies marines a le sourire : l’appel à manifestations d’intérêt pour la construction de fermes pilotes hydroliennes au large des côtes françaises a enfin été lancé. De quoi donner un coup d’accélérateur à une énergie certes encore loin de la compétitivité mais prometteuse. Les grands groupes comme DCNS, EDF, Alstom ou encore GDF Suez ne s’y trompent pas et se positionnent tous sur la ligne de départ, souvent alliés à des start-up.

Optimisme également dans l’éolien offshore avec un troisième appel d’offres dès 2014 évoqué par le ministre de l’Ecologie Philippe Martin et surtout des contrats qui se multiplient entre donneurs d’ordres et sous-traitants, dont celui signé par Areva avec Fouré Lagadec pour les mâts de ses turbines. Dans l’éolien terrestre, en revanche, les difficultés continuent : La Compagnie du Vent a été condamnée à démanteler deux parcs en service depuis plusieurs années, un jugement contre lequel la filiale de GDF Suez fait appel.

Dans le solaire, le spécialiste des trackers Exosun engrange les contrats et Thomson les parts de marché. Côté smart grid, les effaceurs vont reprendre du service cet hiver en Bretagne. Quant à l’ambitieuse start-up ...