Dans le CPV, la faillite des uns fait le bonheur… de Soitec (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

SoitecEn un peu plus d’un an, le marché mondial du photovoltaïque à concentration (CPV) a perdu trois de ses quatre champions. Dernier en date, le pionnier américain SolFocus a rejoint au début du mois GreenVolts et Amonix dans le cimetière de cette technologie qui a du mal à décoller. Désormais seul en lice, ou presque, le français Soitec, qui espère trouver dans le solaire un relais de croissance, ne dit pas « non » lorsqu’il s’agit de récupérer le patrimoine de ses ex-concurents, contrats et brevets, notamment.

Commentant la disparition récente de ses concurrents les plus sérieux, Gaëtan Borgers, le vice-président de la divisionÉnergie solaire de Soitec, explique que ...