L’Allemagne réduit les exemptions sur le prix de l’électricité pour les entreprises très consommatrices (Premium)

Print Friendly, PDF & Email
Flickr/Angelo DeSantis
Flickr/Angelo DeSantis

En campagne pour sa réélection, la chancelière allemande Angela Merkel a choisi de pénaliser – un peu – ses industriels pour contenter – un peu – ses électeurs. En annonçant la réduction des exemptions accordées depuis 2011 aux entreprises électro-intensives, notamment sur la taxe sur le financement des EnR (taxe EEG), elle donne au passage un ...

Article précédentAlliance stratégique pour Greengest sur l’efficacité énergétique (Premium)
Article suivant[Exclusif] Bosch à Vénissieux : Pufin Power hors-jeu, deux repreneurs européens encore en lice (Premium)

1 COMMENT

  1. Pour le second trimestre 2013 en Allemagne, c’est 1.020 MW d’installés en trois mois, dont 338 MW pour les tranches inférieures à 40 kW et 411 kW pour la tranche supérieure à 1.000 kW.

    http://energeia.voila.net/solaire/cout_pv_allemagne.htm

    Mais la politique énergétique est plus saine qu’en France et le secteur solaire n’a pas été saboté depuis trois ans.

    Ce qui compte, c’est la puissance réellement installée et c’est là-dessus qu’est basée l’évolution des tarifs d’achat en Allemagne, pas sur les demandes préalables.

    A noter le tarif d’achat pour le photovoltaïque qui varie maintenant de 102 à 148 €/MWh selon la puissance de l’installation.

    Et le stockage qui se développe pour augmenter la proportion d’autoconsommation.

Comments are closed.