Gazpar reçoit le feu vert du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

compteurs-gazOn a bien cru que le gouvernement partirait en vacances en oubliant le dossier sur un bureau. Mais non ! Gazpar, le compteur gaz intelligent de GrDF, a reçu vendredi 2 août l’indispensable soutien « sur le principe » des ministres de l’Economie et de l’Ecologie, Pierre Moscovici et Philippe Martin. Celui-ci va permettre à GrDF de poursuivre les procédures d’appels d’offres pour la sélection des différents fournisseurs. Il y a un mois, son cousin, le compteur électrique Linky recevait lui aussi le feu vert tant attendu du gouvernement.

L’approbation définitive du gouvernement interviendra à la clôture de toutes les procédures d’appels d’offres. Le dernier encore en cours a été lancé en mai pour sélectionner les industriels qui fabriqueront compteurs, modules radio et concentrateurs. Les lauréats devraient être connus fin 2013 et le gouvernement pourra alors s’assurer de « l’intérêt [de Gazpar] pour le marché et les consommateurs », comme l’a indiqué Bercy dans un communiqué. La conception devrait commencer en 2014 pour un déploiement à grande échelle à partir de fin 2015. Le projet, porté par GrDF, prévoit l’installation d’ici à 2022 de 11 millions de compteurs Gazpar dans les foyers français, pour un coût estimé à 1 milliard d’euros.

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a déjà rendu un avis positif au mois de juin sur la base d’études technico-économiques et des expérimentations de comptage communicant réalisées de début 2010 à mi-2011 sur 4 territoires, pour un total de 18 500 compteurs installés.

_________

A consulter aussi :