Avec Bosch, Saft lancé vers le stockage solaire commercial (Premium)

Print Friendly, PDF & Email
(Source : http://bosch-solar-storage.com/)
(Source : http://bosch-solar-storage.com/)

Le stockage d’électricité photovoltaïque à la maison sort de la R&D pour devenir une réalité commerciale, à l’heure où les coûts du solaire n’ont jamais été aussi bas et l’idée d’autoconsommation jamais aussi séduisante. Saft entre en effet en production en grandes séries sur ses batteries lithium-ion à vocation solaire et signe un accord commercial avec Bosch, sur sa solution BPT S5 Hybrid.

Cette armoire, une sorte de grand frigidaire à installer dans un garage, est appelée dans un futur plus ou moins lointain à devenir aussi essentielle qu’un chauffe-eau ou une chaudière. Elle est le fruit commercial du programme ...

Article précédentHanergy collectionne les sociétés du solaire CIGS (Premium)
Article suivantDeals du 22 au 29 juillet : Nouvelle bataille dans l’éolien en mer tricolore, Hanergy et Conergy sur le solaire mondial (Premium)

2 COMMENTS

  1. On trouve ci-dessous une bonne étude sur ce sujet, avec des données techniques qui feront le bonheur de ceux qui s’intéressent au solaire.

    http://energeia.voila.net/solaire/stockage_solaire_pv.htm

    Le fait que la parité réseau soit déjà atteinte en Allemagne est à mettre en relation avec le sujet. C’est ce qui motive pour le stockage de sa production.

    Ce genre de système est amorti sur une période de dix à quinze ans dans le cas de l’Allemagne, avec les économies réalisées du fait de moindres achats d’électricité du réseau, bien plus cher que celle produite avec le solaire.

    Un peu technique, mais facilement compréhensible.

  2. On trouve ci-dessous une bonne étude sur ce sujet, avec des données techniques qui feront le bonheur de ceux qui s’intéressent au solaire.

    http://energeia.voila.net/solaire/stockage_solaire_pv.htm

    Le fait que la parité réseau soit déjà atteinte en Allemagne est à mettre en relation avec le sujet. C’est ce qui motive pour le stockage de sa production.

    Ce genre de système est amorti sur une période de dix à quinze ans dans le cas de l’Allemagne, avec les économies réalisées du fait de moindres achats d’électricité du réseau, bien plus cher que celle produite avec le solaire.

Comments are closed.