Dossier smart grids (1) : Les signes d’un marché prêt à décoller (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

gridIl y a encore trois ans, le smart grid se résumait au simple mariage entre l’énergie et les télécoms. Une vision futuriste, aussi vague qu’alléchante pour les entreprises. La donne a changé. En 2013, les acteurs tricolores des réseaux électriques intelligents dépassent le concept : les expérimentations prennent de l’ampleur, des start-up lancées avant 2010 montent en puissance, de nouvelles jeunes pousses apparaissent, les géants industriels se structurent, de nouveaux entrants apparaissent, la chaîne de valeur se précise… Autant de signes montrant que le marché est prêt à décoller.

Afin de décrypter les clés de ce secteur émergent, GreenUnivers publie une série d’articles sur les smart grids durant les deux prochaines semaines. Un dossier fruit d’une enquête réalisée en marge du salon SG Paris 2013 sur les réseaux électriques intelligents, du 4 au 6 juin dernier, avec en parallèle l’interview d’une vingtaine d’entreprises (*).

Le premier volet de cette enquête souligne 5 grandes tendances du marché et autant de chantiers pour les entreprises. Des mouvements de fond qui n’étaient pas forcément évidents il y a deux ou trois ans. Hier, un simple consensus existait sur la colonisation des réseaux d’énergie par les réseaux de l’information et des télécommunications. Et la finalité était simple : disposer d’un réseau plus intelligent, capable en temps réel d’envoyer des informations et de recevoir des ordres, dans le but d’optimiser la production et la consommation, et in fine de réduire les émissions de CO2. Pour autant, la mise en œuvre manquait encore de clarté. Désormais, les smart grids offrent beaucoup plus de visibilité.

Cinq tendances dictent la stratégie des entreprises

1 – Les catalyseurs structurants

Par définition, ...