Deals du 29 avril au 13 mai : L’Europe frappe le solaire chinois, Better Place ne séduit plus (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

chine UE drapeauxBruxelles n’a pas hésité : la Commission a confirmé cette semaine qu’elle voulait taxer les panneaux photovoltaïques chinois, de 47% en moyenne. S’il faut encore attendre le feu vert des Etats membres pour que la mesure entre en vigueur, l’Union européenne montre ainsi qu’elle ne veut plus regarder mourir son industrie solaire sans réagir. Elle emboîte le pas aux Etats-Unis, qui ont imposé de lourdes taxes sur les modules chinois dès l’automne dernier, avec des résultats déjà bien tangibles.

Voilà qui pourrait apporter un peu de répit aux fabricants européens exsangues dont l’allemand SolarWorld, à l’initiative des plaintes contre les industriels chinois et qui, malgré des comptes catastrophiques, a des visées sur les actifs solaires de son compatriote Bosch.

En France, le marché solaire reprend tout doucement des couleurs selon les statistiques d’ERDF pour le 1er trimestre 2013. En revanche, le début d’année montre une rechute de l’éolien. Et globalement, le raccordement des énergies renouvelables dans l’Hexagone est retombé à son niveau de 2010, un piètre résultat.

Dans l’écomobilité, Renault pourrait abandonner Better Place, le spécialiste des batteries interchangeables qui ne parvient pas à décoller. Les temps sont durs également pour le constructeur américain de véhicules électriques ...