Enfin la Bourse pour Evonik, chimiste visant les cleantech (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

evonikLe chimiste allemand Evonik Industries s’introduit en Bourse à Francfort ce 25 avril, après plusieurs vaines tentatives ces dernières années. L’entreprise, fondée en 2007 sur la restructuration du groupe minier RAG, pèse 13,6 Mds€ de chiffre d’affaires en 2012 avec 33.000 collaborateurs, et n’est pas un pure player des cleantech. Son champ d’action couvre de larges pans de l’industrie de la chimie de spécialité, mais pour autant, Evonik se donne ...