En bref : Air Liquide investit dans le stockage d’hydrogène australien

Print Friendly, PDF & Email

air liquideLe champion français des gaz industriels a officialisé aujourd’hui son entrée au capital de l’entreprise australienne Hydrexia, spécialisée dans le stockage d’hydrogène sous forme d’hydrures de magnésium, au travers de sa filiale Aliad (Air Liquide Investissements d’Avenir et de Démonstration) dédiée aux investissements dans de jeunes sociétés technologiques.

Fondée en 2006 et basée à Brisbane en Australie, Hydrexia est une spin-off de l’Université du Queensland. L’entreprise a développé un procédé de stockage de l’hydrogène utilisant un nouvel alliage de magnésium sous forme solide appelé « hydrure », une technologie sur laquelle travaille également la start-up française McPhy Energy. L’hydrogène ainsi stocké peut être libéré en chauffant l’alliage. Cette technologie peut être utilisée pour les marchés industriels de l’hydrogène tels que le verre, la sidérurgie et la chimie mais aussi pour le stockage de l’énergie d’origine renouvelable.