Deals du 15 au 22 avril : ambitions retrouvées dans l’éolien français, marché du carbone torpillé (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

up and down arrowL’éolien terrestre est à la fête en France avec l’entrée en vigueur de la loi Brottes qui devrait redonner un peu de vigueur à un marché sinistré. Les entreprises ne s’y trompent pas : Theolia retrouve de l’ambition malgré des résultats toujours dans le rouge, JMB Energie avale entièrement Aérowatt. De son côté, Valorem innove sur le front de l’épargne citoyenne. Dans l’éolien en mer, les négociations s’activent en coulisses pour la formation des consortiums pour le deuxième appel d’offres et les développeurs Nass&Wind et WPD confirment leurs ambitions.

Côté solaire, Saint-Gobain restructure son activité photovoltaïque en Allemagne, pendant que Solar Euromed pousse sa technologie thermodynamique à concentration dans la région MENA, et notamment en Jordanie.

Dans le stockage d’énergie, Air Liquide investit dans une start-up australienne. Et l’émergence des véhicules électriques aiguise les appétits de deux leaders français des infrastructures de charge, DBT et Schneider Electric, qui misent cependant sur des stratégies opposées. Enfin, deux start-up ont trouvé des fonds : Azimut Monitoring, positionnée sur les solutions environnementales, et Novaday, sur les LED.

A l’international, la situation ne s’arrange pas pour le marché du carbone après le refus du Parlement européen de geler la vente de 900 millions de quotas de CO2 pour faire remonter les cours. Dans ...