En bref : Régime transitoire pour le photovoltaïque wallon

Print Friendly, PDF & Email

toit-panneauxDépassé par le succès des mesures incitatives pour le photovoltaïque résidentiel, le gouvernement wallon a entériné en début de semaine l’abandon des certificats verts pour les petites installations photovoltaïques (< 10 kW). Pour rassurer sur le flou concernant la période de transition entre l’abandon définitif des certificats, dès le 1er avril, et la mise en place du nouveau système Qualiwatt, à l’été, le gouvernement a officialisé hier un régime transitoire : d’ici l’entrée en vigueur de Qualiwatt, le taux d’octroi des certificats verts s’établira à 1,5 certificat par MWh pendant 10 ans pour la tranche comprise entre 0 et 5 kW et à 1 certificat pour la tranche au-delà de 5 kW et jusqu’à 10 kW.

Le système de multiplicateurs qui s’appliquait précédemment pouvait permettre d’obtenir jusqu’à 7 certificats par MWh ! L’effet d’aubaine a coûté cher à la Région, engagée à racheter les certificats au prix minimum de 65 € par unité. La facture a été évaluée à 2,8 milliards d’euros sur les 15 prochaines années.

__________

A consulter aussi :