Bosch sort du solaire et va vendre son usine française (Premium)

Print Friendly, PDF & Email
© Robert Bosch GmbH
© Robert Bosch GmbH

Bosch jette à son tour l’éponge dans le solaire, quelques jours après la chute du chinois Suntech et après une année 2012 marquée par une hécatombe pour les industriels au niveau mondial. La rumeur circulait depuis quelques jours. Elle a été confirmée ce 22 mars : le groupe allemand va ...

Article précédentLucibel prépare la restructuration du marché de l’éclairage (Premium)
Article suivantEn Allemagne, la réforme du financement des EnR patine (Premium)

2 COMMENTS

  1. Le mieux ce jour, est la bonification à 5 % dans la mesure ou pas une seue usine n’a assez de cellules pour couvrir la demande . ET que les usines en UE, sauf Axitec, Solaria , eventuellement Sillia , Isofoton —sont à même de fournir

  2. Thomson serait intéressé, mais l’ambitoin est – elle vraiment determinée et une usine de cette taille est elle vraiment rentable—le seuil étant de 150 MWC minimum . Que vont faire ceux qui ont commandé cette année avec des produits qui n ‘exietront plus dans 6 à 8 mois

Comments are closed.