En bref : Soitec renforce son partenariat avec Sumitomo sur les LED

Print Friendly, PDF & Email

SoitecLe groupe isérois vient de signer un accord de licence avec le japonais Sumitomo, l’un des leaders mondiaux des semi-conducteurs composés, qui était déjà son partenaire technologique depuis décembre 2010. Cet accord de licence et de transfert de technologie va permettre à Sumitomo d’utiliser la technologie propriétaire de transfert de couches Smart Cut développée par Soitec pour fabriquer des plaques avancées en nitrure de gallium (GaN). L’objectif est de de développer le marché mondial des substrats en GaN utilisés dans les applications d’éclairage par diodes électroluminescentes (LED) de haute performance.

La technologie Smart Cut de Soitec permet de transférer des couches de GaN ultra-minces à partir d’une unique plaque de GaN pour produire plusieurs substrats avancés. “Une approche qui réduit les coûts de production, tout en gardant la même qualité du matériau”, indiquait Olivier Brice, directeur financier du groupe, à GreenUnivers en 2010. Les deux entreprises ayant validé le processus technologique, Sumitomo Electric va industrialiser le produit et investir dans la technologie Smart Cut.

A l’origine spécialiste des semi-conducteurs, Soitec s’est d’abord diversifié ces dernières années dans le solaire, sur le segment du photovoltaïque à concentration avec le rachat de l’allemand Concentrix Solar en 2009, et également dans les LED. Avec ses substrats avancés en nitrure de gallium, il avait aussi annoncé viser des applications dans les convertisseurs utilisés par les voitures électriques et hybrides