Allemagne : la filière EnR s’insurge contre les ministres « fossoyeurs de la transition énergétique » (Premium)

Print Friendly, PDF & Email
Deux ministres représentant Philippe Rösler (à droite) et Peter Altmaier (à gauche). Le ministre libéral s'oppose depuis le début à une transition énergétique qui sacrifierait aux performances économiques de l'Allemagne
Deux marionnettes représentant Philipp Rösler (à droite) et Peter Altmaier (à gauche). Le ministre libéral de l’Economie, qui s’oppose depuis le début à une transition énergétique qui sacrifierait aux performances économiques de l’Allemagne, est la bête noire des écologistes.

A l’approche des élections législatives en Allemagne, le financement de la transition énergétique se hisse avec fracas parmi les principaux thèmes de campagne. Les ministres de l’Ecologie et de l’Economie, Peter Altmaier et Philipp Rösler, ont décidé d’endiguer la hausse continue de la taxe pour le financement des énergies renouvelables qui alourdit dangereusement la facture d’électricité du consommateur allemand : le prix du kilowattheure atteint près de 29 centimes outre-Rhin, contre 13 en France. Une première ébauche de réforme présentée par Peter Altmaier fin janvier avait provoqué la stupeur de la filière EnR. Cette fois… ...