350 faillites dans le solaire cette année ? (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

tronconneuse-massacre-a-la-tronconneuseDans une étude alarmiste, le très sérieux cabinet IHS prédit que le nombre de fabricants de matériel photovoltaïque va s’effondrer ...

de 70% cette année, en passant de 500 actuellement à 150 en fin d’année. 2013 s’annonce donc comme la pire année pour le secteur, plombé par une surcapacité colossale que les nouveaux objectifs solaires chinois ne vont guère modifier.

Elles étaient encore 750 entreprises du secteur en 2010, puis leur nombre a diminué à 650 en 2011 et 500 en 2012. Les plus fragiles seront les fournisseurs dits “integrés” (allant du wafers jusqu’aux cellules et aux panneaux) et les fournisseurs les plus petits (dits du 3ème tiers) de polysilicium, de lingots, de plaquettes et de cellules. Les petits fabricants de cellules solaires en couches minces sont également menacés.

« Le mot de consolidation de la chaîne d’approvisionnement est un euphémisme », a commenté l’analyste senior d’IHS, Mike Sheppard. « La plupart des ces entreprises vont tout simplement cesser d’exister, plutôt que d’être rachetées par d’autres. D’ailleurs beaucoup d’entre elles ont déjà cessé leur production, et ne redémarreront jamais ».

Les groupes intégrés en danger

IHS souligne que les groupes de fabrication intégrés, qui produisent tous les éléments de la chaîne – polysilicium, lingots, wafers et cellules – se heurteront à un coût de construction de ces usines intégrées trop élevé. La plupart de ces groupes sont chinois, note IHS, si certains recevront des subventions de Pékin, la plupart seront éliminés.

La poursuite de la chute des prix continue à peser sur les fabricants, et les plus modestes (du 2ème et du 3ème tiers) sauf s’ils ont développé  des liens forts avec des installateurs.

Cette consolidation drastique va entraîner la disparition d’une partie des capacités de production, mais étant donnée la faiblesse des conditions du marché, il n’est pas garanti que ce grand ménage aidera les fabricants survivants…

Cette étude est encore plus pessimiste que celle récemment publiée par GTM, selon qui 180 fabricants de panneaux disparaîtront ou seront rachetés d’ici à 2015. GTM estime que la surcapacité mondiale dépassera la demande d’environ 35 GW pendant les années 2013, 2014 et 2015.

Les faillites les plus nombreuses frapperont les entreprises des États-Unis, d’Europe et du Canada, grevées par des coûts d’en moyenne 0,80 $ par watt, contre environ 0,60 $ par watt pour les groupes chinois, selon GTM.

Déjà les rachats se sont multipliés. Le groupe chinois Hanergy a notamment finalisé cette semaine l’acquisition à 100% du fabricant américain de panneaux en couches minces MiaSolé, annoncée en octobre dernier.