DCNS OpenHydrop

Print Friendly, PDF & Email

Vitess fixe, vitesse variable : comment ça marche ?

Concrètement, les bassins hydrauliques génèrent de l’électricité en faisant s’écouler de l’eau d’un bassin à un autre situé à un niveau inférieur. Lorsqu’il y a surplus d’électricité (en période de faible consommation), celle-ci est utilisée pour faire tourner une pompe qui réachemine l’eau du bassin inférieur vers le bassin supérieur. Actuellement, la quasi-totalité des STEP en Europe sont équipées de pompes à vitesse fixe, c’est-à-dire qu’elle ne se déclenche qu’à partir d’une certaine quantité de puissance disponible à accumuler, 100 MW par exemple. En deçà, l’énergie est gaspillé. Une pompe à vitesse variable en revanche peut se mettre en marche dès qu’il y a surplus, simplement, elle tourne plus lentement.