Ses créanciers accordent un répit à Suzlon (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Le fabricant indien de turbines éoliennes, lourdement endetté, va pouvoir respirer un peu. Un groupe de 20 banques indiennes a accepté de lui accorder un délai de deux ans pour rembourser quelque 110 Mds roupies (2 Mds$). Le groupe, n°1 en Inde et cinquième mondial, est empêtré dans les difficultés financières depuis trois ans, sa dette ...

Article précédentLa BEI prête plus de 300 M€ pour les ENR en Italie et en Irlande (Premium)
Article suivantVestas peut-il se passer de Mitsubishi en mer ? (Premium)