Biofluides Environnement recrute un spécialiste des PME

Print Friendly, PDF & Email
Denis Fournier, 52 ans.

Denis Fournier est nommé directeur général de la start-up francilienne Biofluides Environnement, qui a mis au point un système pour récupérer la chaleur perdue dans les eaux grises. L’entreprise a cédé en juin dernier 52% de son capital au fonds de capital-risque Starquest Capital lors d’un tour d’amorçage de 1 M€. Le fonds a également recruté Denis Fournier comme directeur général, un poste auparavant occupé par le fondateur Alain Mouré, qui reste président de Biofluides Environnement.

« L’investisseur recherchait quelqu’un d’expérimenté dans le développement et la gestion des PME », justifie Denis Fournier. Avant d’intégrer Biofluides Environnement, cet ingénieur diplômé en électrotechnique a en effet créé deux filiales françaises de groupes étrangers : une première fois en 1988 où il a fondé la petite sœur française de Kreutler, une entreprise allemande spécialisée dans les systèmes d’enregistrement de communication et de serveurs vocaux. « Une mission qui a duré neuf ans », commente Denis Fournier. Par la suite, il a également crée la filiale française de la compagnie britannique Eyretel, un développeur de logiciels destinés à des centres d’appel, avant son rachat en 2003 par l’américain Witness Systems.

Denis Fournier a débuté sa carrière en 1981 chez Vinci en tant qu’ingénieur d’affaires spécialisé dans les systèmes d’incendie. Il a également fait un passage au sein de la multinationale américaine Thermo-Fischer Scientific en tant que Directeur commercial et marketing Europe du sud, avant de rejoindre le groupe UTC Corp aux mêmes fonctions.

Depuis 2010, il est directeur associé de Midacom Ingénierie, société spécialisée dans le conseil et l’ingénierie en sécurité et sûreté des bâtiments qu’il a lui-même fondée.