En bref : Oxis Energy lève 15 M£ pour industrialiser ses batteries

Print Friendly, PDF & Email

Le britannique Oxis Energy, pionnier dans la technologie lithium-soufre-polymère (Pli-S) pour les systèmes de batteries mobiles et stationnaires, vient de lever 15 M£ (environ 18 M€) auprès du groupe sud-africain Sasol New Energy, spécialisé dans le domaine de l’énergie et des produits chimiques et leader sur les combustibles liquides en Afrique du Sud. L’argent récolté permettra à Oxis Energy d’industrialiser la production et de commercialiser ses batteries fondées sur une technologie propriétaire. Accompagnée par Natureo Finance, boutique de conseil française spécialisée dans le corporate finance dans les cleantech, Oxis Energy a également noué plusieurs partenariats avec Sasol et d’autres entreprises, mais n’en dit pas plus pour l’instant.

Oxis Energy a été fondée en 2004 à Abingdon (sud de l’Angleterre) par un groupe d’universitaires russes ayant décidé de s’implanter au Royaume-Uni afin de mieux toucher les investisseurs. Sa technologie augmente la densité d’énergie (entre 1,4 et 2,5 selon les usages) et réduit les coûts de 30 %, selon la société. Oxis Energy compte actuellement une quarantaine de salariés. Les effectifs ont beaucoup augmenté dernièrement et devraient continuer d’évoluer rapidement. L’entreprise détient 26 brevets à ce jour mais n’a pas encore de chiffre d’affaires