En bref : l’Etat relance son appel d’offres sur 2.600 voitures électriques

Print Friendly, PDF & Email

L’Ugap, la centrale d’achats publique, a lancé le 26 octobre un nouvel appel d’offres portant sur la fourniture de 2.600 voitures électriques de quatre et cinq places. Il s’agit de l’un des trois lots qui constituaient l’appel d’offres lancé en avril 2010 par l’Etat pour l’achat de près de 25 000 véhicules électriques, dont 5 000 destinés aux services de l’Etat et le reste à de grandes entreprises publiques et privées, comme La Poste, EDF ou Veolia. A la surprise générale, un lot n’avait finalement pas été attribué par l’Ugap. Motif : les offres des constructeurs étaient restées trop chères par rapport à la demande formulée dans le cahier des charges.

Les deux premiers lots, attribués en octobre 2011, étaient revenus à Renault et PSA Peugeot Citroën. La marque au losange avait été retenue pour fournir 15 600 Kangoo électriques, dont 10 000 à La Poste sur une période de quatre ans. Tandis que Peugeot avait remporté le deuxième lot portant sur 3 900 véhicules particuliers grâce à sa petit Ion à deux places. L’Ugap souhaite clore ce dernier volet de l’appel d’offres rapidement de manière à pouvoir proposer ces véhicules aux collectivités locales et à l’Etat à partir de mars 2013.