Un spécialiste des réseaux intelligents à la tête de Windeo Green Futur

Print Friendly, PDF & Email

L’équipe dirigeante de Windeo Green Futur aura maintenant deux têtes. Le groupe belge vient en effet de se doter d’un nouveau président du conseil d’administration pour remplacer Loïc Pecquignot, son président fondateur. Pour pousser son développement à l’international (France, Benelux, Pologne, Liban, Brésil), doper ses croissances organique et externe et éventuellement s’introduire en Bourse, Windeo Green Futur a choisi François Barrault, actionnaire historique depuis 2009 et membre du CA depuis 2010. Loïc Pecquignot, quant à lui, ne s’occupera à partir de maintenant que du côté opérationnel de l’entreprise.

A 51 ans, ce spécialiste des réseaux intelligents et du grid-computing est familier des secteurs des technologies. Actuel président et fondateur de FDB Partners, société d’investissement et de conseil spécialisée dans les télécoms, les énergies renouvelables et l’édition, François Barrault a débuté sa carrière chez IBM Corporation dans la recherche en robotique et l’intelligence artificielle. Il a ensuite occupé des postes de direction chez Lucent Technologies et BT Global Services (British Telecom).

Il est actuellement membre de divers conseils d’administration de sociétés publiques et privées telles que EServ Global, NovaSparks et Alpha Networks, ainsi que de fonds d’investissement. Depuis novembre 2011, il est président de l’Institut de l’Audiovisuel et des télécommunications en Europe.

Windeo Green Futur a débuté ses activités sur le marché du petit éolien (avec Windeo), il y a trois ans, avant de gagner d’autres segments des énergies renouvelables : le bâtiment ainsi que les économies d’énergie et d’eau. Aujourd’hui, la PME emploie 180 personnes et a réalisé près de 24 M€ de chiffre d’affaires en 2011. Pour 2012, le groupe table sur un chiffre d’affaires de 40 M€.