Fuhrländer, pionnier allemand de l’éolien, rompt face au vent (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Passage difficile ou mort programmée ? Fuhrländer, le plus grand des petits fabricants allemands de turbines éoliennes terrestres, a déposé son bilan jeudi 20 septembre. Des projets retardés par ses clients auraient mis l’entreprise à court de liquidités. Fragilisée dès 2010, la firme avait été rachetée ...

Article précédentEn bref : Methanor, Metex, Airbus
Article suivant[Exclusif] Cédric Bolloré : Autolib’ à l’équilibre dès 2014-2015