Dossier biogaz (1) : Le marché s’agite mais pas de bulle à l’horizon (Premium)

Print Friendly, PDF & Email
Crédit photo : Saria Industries

Elle était jusque là discrète et méconnue dans l’Hexagone mais cette énergie renouvelable fait une rentrée en fanfare, à l’inverse du solaire et de l’éolien en petite forme. Le gaz vert euphorise le marché français, après avoir émergé voilà 10-15 ans en Allemagne, puis ailleurs en Europe, comme au Royaume-Uni et en Italie. Il est appelé à sortir de sa niche dans les trois prochaines années et la filière se structure en conséquence.

Alors que diverses études soulignent cette dynamique, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) organise le 13 septembre prochain à Rennes son premier colloque national sur le biogaz. Signe des temps également, le Club Biogaz de l’Association technique énergie environnement (Atee) – autre organisation professionnelle de référence – voit le nombre de ses membres exploser, passant de 80 il y a trois ans à 200 environ aujourd’hui. De son côté, le cluster Biogaz Vallée, installé en Champagne-Ardenne, s’apprête à fêter son premier anniversaire avec une trentaine de membres de référence et une ambition confirmée : accompagner la création de la filière industrielle nationale.

Le secteur est encore jeune et de nombreuses questions restent en suspens sur son avenir. GreenUnivers décrypte le marché dans une série d’articles durant les deux prochaines semaines. Un dossier fruit d’une enquête réalisée ces deux derniers mois auprès d’une quinzaine d’entreprises représentatives de la filière et de quelques experts (*).

Comment ...