En bref : Saft fournit Endesa, Bolloré et Solvay, VE en Inde…

Print Friendly, PDF & Email

France

  • Stockage d’énergie

Saft va fournir un système de stockage de l’énergie au lithium-ion à l’énergéticien espagnol Endesa, filiale d’Enel, pour un projet pilote aux Canaries. L’objectif est de valider la pertinence de cette solution pour mettre des réserves d’énergie à la disposition des sites isolés et des sous-stations de distribution et pour compenser l’intermittence de la production des parcs éoliens et centrales photovoltaïques. Début 2013, le système de stockage totalement intégré de Saft devait permettre de restituer 1 MW d’électricité pendant trois heures. Au total, ce projet d’Endesa baptisé STORE (Storage Technologies Of Reliable Energy) représente un investissement de 11 M€.

  • Conférence environnementale

La préparation de la conférence environnementale des 14 et 15 septembre avance. Cinq tables rondes devraient se dérouler en parallèle durant les deux journées :  énergie, biodiversité, risques sanitaires environnementaux, fiscalité écologique et gouvernance environnementale. La table ronde sur l’énergie pourrait être dirigée conjointement par la ministre de l’Ecologie Delphine Batho et le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. Elle sera suivie par le grand débat national prévu sur la transition énergétique devant déboucher sur un projet de loi en 2013. Mais Delphine Batho a indiqué que cela n’empêchait pas que des mesures d’urgence soient prises avant pour les filières en difficulté.

  • Batteries pour véhicules électriques

Le chimiste Solvay va fournir du sel de lithium au groupe Bolloré pour la fabrication de ses batteries LMP (lithium-métal-polymère). Il sera produit dans son usine de Salindres (Gard) ainsi qu’en Chine. Le montant de ce contrat de long terme n’est pas dévoilé. Ce sel de lithium sera livré à deux filiales de Bolloré, BatScap et BatHium, et il sera principalement utilisé pour les batteries de la Bluecar, la voiture électrique de Bolloré. Pour Solvay, qui fournissait déjà à Bolloré un polymère technique utilisé notamment pour les membranes des batteries, il s’agit d’un pas de plus dans son développement sur le marché du stockage de l’énergie.

International

  • Véhicules électriques en Inde

Le gouvernement indien vient d’approuver un plan de près de 4,1 milliards de dollars (230 milliards de roupies) pour développer les véhicules électriques et hybrides dans le pays. L’Etat devrait apporter 2,3 à 2,5 milliards de dollars, les constructeurs automobiles indiens le reste. L’objectif est ambitieux : 6 millions de véhicules hybrides et électriques sur les routes en 2020, dont 4 à 5 millions de deux roues. Mais alors que le pays a connu une gigantesque panne d’électricité durant l’été, beaucoup doutent de la capacité du réseau à alimenter ces futurs véhicules.