Recherche & Innovation chez Veolia : Philippe Martin remplacé par Hervé Suty

Print Friendly, PDF & Email

Directeur de la recherche et de l’innovation de Veolia Environnement depuis septembre 2008 , Philippe Martin (photo de gauche) vient d’être remplacé à ce poste par Hervé Suty, qui était depuis trois ans directeur général des centres de recherche de Veolia Environnement. Le prochain poste de Philippe Martin n’est pas encore connu, ni s’il restera chez Veolia.

Philippe Martin, l’une des pointures de l’innovation des entreprises françaises, avait contribué à accélérer l’innovation de Veolia dans les cleantech. C’est notamment lui qui avait lancé, début 2010, le programme Veolia Innovation Accelerator destiné à « booster » l’innovation dans les écotechnologies et à rapprocher le groupe de start-up prometteuses du monde entier. GreenUnivers l’avait interviewé sur ce thème dans son Panorama des cleantech en France en 2012.

Triplement diplômé du MIT, de la Sorbonne et de l’Ecole polytechnique, cet ingénieur était arrivé chez Veolia en 1996. Il a été successivement chargé de mission, puis directeur général de Sarp-Industries, une filiale spécialisée dans la gestion des déchets spéciaux (1997-2002). Il a ensuite dirigé et développé, depuis Chicago, la filiale américaine de Veolia dédiée aux déchets industriels (2002-2008), Veolia Environmental Services.

Avant son entrée chez Veolia Environnement, Philippe Martin a été ingénieur d’études sur des projets informatiques (1986-1990), adjoint au directeur de la stratégie du groupe Matra (1991-1992) et conseiller technique du délégué général de l’Armement, au cabinet du ministre de la Défense (1993-1995). Il est aussi membre du Centre d’études et de prospectives stratégique depuis 1993 et administrateur depuis 2010.

« Chaque année,Veolia Environnement investit près de 150 M€ pour ses activités de R&D, dans lesquelles sont impliqués plus de 900 chercheurs et développeurs », a récemment expliqué Hervé Suty au Journal des Grandes Ecoles. Hervé Suty est chimiste de formation, il est diplômé de l’ESCOM (Ecole supérieure de chimie organique et minérale) en 1984.