Le SER « regrette » le départ de sa branche éolienne, prépare son remplacement (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

« Nous prenons acte du départ de France Energie Eolienne (FEE) et nous le regrettons, le contexte économique actuel n’est pas propice à une dispersion des forces. Nous n’avons pas réussi à surmonter un certain nombre de divergences, mais nous allons continuer à être actif dans l’éolien », indique Damien Mathon, délégué général du Syndicat des énergies renouvelables (SER), dans un entretien à GreenUnivers au lendemain de l’annonce du départ de FEE, la branche éolienne du SER, qui a mis fin à une convention liant les deux organisations depuis 2006.

GreenUnivers : Quelles sont les raisons du divorce entre FEE et le SER ? ...