France, Afrique du sud : Solairedirect affine son plan de bataille (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Solairedirect est un OVNI du solaire qui se déjoue de la crise et nourrit une ambition incroyable avec une stratégie qui intrigue souvent. Après un petit projet remporté en Inde récemment, la PME décroche deux modestes centrales photovoltaïques au sol en Afrique du sud dans le cadre du programme public de développement des énergies renouvelables. Le même dispositif qui vient d’offrir à EDF Energies Nouvelles et GDF Suez des fermes éoliennes. Mais Solairedirect voit plus loin en Afrique du sud en y planifiant l’expansion de son usine de modules, couplée à un portefeuille de projets locaux décoiffant.

Ce n’est pas la première fois que Solairedirect s’avance sur des projets d’usines. En France, l’entreprise s’est lancée dans une stratégie industrielle dès 2009, stoppée depuis par le moratoire et le manque de visibilité du marché. Mais elle n’abandonne pas et en marge de gros projets engagés en Poitou-Charentes, la société continue de préparer « un important projet industriel » dans l’Hexagone.

Que trame Solairedirect ? L’entreprise surprend, agaçant certains acteurs de la filière, inspirant le respect à d’autres. Elle enregistre en tout cas des performances économiques remarquables dans le contexte actuel. Son dirigeant Thierry Lepercq nous commente ses succès et parle de l’avenir de l’entreprise.

Deux ...