Evonik cale une nouvelle fois devant la Bourse (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Ce devait être l’une des plus grosses opérations de l’année : l’introduction en Bourse du chimiste et fabricant de batteries allemand Evonik, lancée en mars par ses propriétaires, est repoussée à des jours meilleurs. La fondation RAG (74,99% du capital) et le fonds CVC (25,01%) espéraient lever ...

Article précédentNanosolar se refinance à prix cassé, mais EDF EN ne suit pas (Premium)
Article suivantHydrolien : GDF Suez se lance avec deux partenaires, dont Sabella (Premium)