Eolien en mer : une filière industrielle qui attend 2013 (STX France) (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Les grands gagnants du premier round de l’éolien offshore français ont été annoncés en avril dernier, et depuis, c’est le calme plat. Sur les deux derniers mois, seules les annonces d’usines d’Alstom et Areva ont animé le développement de la filière. D’autres projets industriels sont pourtant attendus, sur les mâts, les fondations, les navires, ou encore les équipements mécaniques et électroniques qui prendront place dans les turbines. La référence de la construction navale, STX France, fait partie des fournisseurs potentiels de la première tranche de 1,9 GW attribués au printemps. Son directeur général, Frédéric Grizaud, évoque le calendrier du marché, et détaille les projets de l’entreprise, en marge des Rencontres de l’innovation maritime « Invest In Blue », organisées à Paris mercredi 13 juin, par l’hebdomadaire Le Marin.

GreenUnivers : Le groupe STX France fait-il partie ...