En bref : Soitec, STMicroelectronics, recyclage, énergie durable

Print Friendly, PDF & Email

France

  • Solaire

Soitec Solar, filiale de Soitec, va recevoir une aide de 25 M$ (20 M€) du Département américain de  l’énergie (DOE) dans le cadre du programme Sunpath, dont l’objectif est d’augmenter la compétitivité de la production américaine sur le marché mondial du solaire. Ces fonds serviront à financer l’usine que le groupe construit à San Diego (Californie), d’une capacité de 200 MW, qui produira des modules photovoltaïques à concentration (CPV). Le site nécessite un investissement global de 150 M$ (119 M€). Une première ligne devrait être opérationnelle fin 2012.

  • Recyclage et chimie

L’Alliance Chimie Recyclage veut favoriser le développement d’une chimie durable qui valorise les déchets en matières premières et aide à la structuration d’une industrie du recyclage à forte valeur ajoutée en France. Officiellement lancée le 14 juin à Paris, mais impulsée fin 2011, cette organisation regroupe les industriels de la chimie Arkema, BASF, Solvay, Total et Dehon, les acteurs du recyclage Sarp-Industries, Séché environnement, Sita, Suez Environnement, Terranova, Veolia Environnement, ainsi que des syndicats professionnels et les pôles de compétitivité Axelera et Team.

International

  • Smart grid

STMicroelectronics, l’un des plus importants fabricants mondiaux de semi-conducteurs, prend doucement le chemin des réseaux électriques intelligents (smart grids) : il a fourni des composants pour le compteur communicant pilote Linky et a lancé un fonds d’investissement axé en partie sur les cleantech. Cette fois, il décroche un contrat dans les compteurs intelligents en Chine. Comme fournisseur de composants, il va livrer sa technologie de communication sans contact NFC (Near-Field Communication) au fabricant de compteurs chinois Wasion. L’idée est d’intégrer une solution de paiement sécurisé dans des compteurs pour offrir la possibilité de régler les factures d’électricité avec l’aide d’un téléphone mobile équipé lui aussi de NFC. STMicroelectronics et Wasion vont déployer cette solution dans la ville chinoise de ChongQing, dans le centre du pays.

  • Energie durable

222 milliards de dollars, c’est le montant des investissements 2011 dans le vaste secteur de « l’énergie du futur » (énergies renouvelables, stockage d’énergie et systèmes intelligents pour la gestion de l’énergie), selon Pike Research, dans sa récente étude Smart energy annual report 2012. D’ici à 2015, ce chiffre pourrait atteindre 420 Mds$ (333 Mds€), soit une augmentation de 90%, estime le cabinet américain. Le premier marché régional dans le monde est l’Union européenne, grâce aux nombreuses directives mises en place dans le secteur de l’énergie. L’Amérique du Nord pourrait perdre sa deuxième place si les pays de la zone Asie-Pacifique décident de pousser des politiques plus ambitieuses dans le secteur.