En bref : Emasolar, Tereos, Éolien offshore au Royaume-Uni et en Norvège

Print Friendly, PDF & Email

France

  • Solaire

Le distributeur de matériel photovoltaïque Solapro (5 M€ de chiffre d’affaires en 2010) s’associe au spécialiste de la maintenance d’installations techniques du bâtiment Emalec (33 M€ de chiffre d’affaires en 2010) pour se lancer dans la maintenance des parcs photovoltaïques, une activité encore émergente. Ils ont créé la société Emasolar, qui propose parmi ses services la télégestion de parcs, la gestion de la performance solaire, des contrats (garanties, assurances…) et le lavage des modules. La filiale s’appuie sur le réseau national de 300 collaborateurs d’Emalec.

  • Biocarburants

Tereos International, filiale du groupe agro-alimentaire français Tereos cotée au Brésil, annonce une augmentation de capital de 252 à 369 M reals brésiliens (environ 100 à 150 M€). Après cette opération, le flottant de la société passera de 10,7% à 30%. Les fonds sont destinés pour un tiers à une usine d’amidon au Brésil, pour un autre tiers à la construction d’une autre usine d’amidon en Chine, et pour la dernière partie au développement des activités amidon et éthanol en France, où Tereos, sa maison mère est très active dans la chimie verte.

International

  • Éolien au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni et la Norvège renforcent leur collaboration dans l’éolien en mer. Le consortium chargé de bâtir le parc géant de 9 GW de Dogger Bank, constitué de 4 grands industriels dont les norvégiens Statoil et Statkraft, a confirmé ce projet de 30 Mds£. Les norvégiens investiront également 1 Md£ dans le parc en mer de Sheringham Shoal, à l’est du Royaume-Uni. Et les deux pays partenaires comptent aussi développer deux projets d’une valeur d’1 Md£ chacun pour relier leurs réseaux via un câble sous-marin afin de partager leurs ressources en EnR.