En bref : Alstom-Ines, Toshiba, Elster

Print Friendly, PDF & Email

 France

  •  Smart grid

Alstom Grid s’associe au CEA-Ines (Institut national de l’énergie solaire) pour créer un laboratoire commun dédié au stockage de l’énergie et à l’intégration des énergies renouvelables aux réseaux d’électricité sur le site de l’Ines à Chambéry (Savoie). Objectif : faire émerger des innovations pour accélérer le déploiement du stockage intégré dans les systèmes de smart grid. Le laboratoire travaillera également sur l’utilisation potentielle des applications du courant continu (CC) dans les projets de villes intelligentes.

International

  • Solaire au Japon

Quelques jours après l’annonce par le gouvernement japonais de tarifs d’achat très avantageux pour l’énergie solaire, Toshiba annonce la construction de plusieurs centrales photovoltaïques d’une capacité totale de 100 MW dans la ville Minamisoma, à 25 km de Fukushima. Cet ensemble deviendrait le plus grand parc photovoltaïque du pays, dépassant celui annoncé par le fabricant de panneaux Kyocera, le groupe IHI et la banque Mizuho de 70 MW. Il nécessitera un investissement de 30 Mds yens (299,4 M€). Une première tranche de 20 MW sera mise en place afin de valider le projet. Le début d’exploitation est prévu pour 2014.

  • Smart grid

La vente d’Elster, l’un des leaders mondiaux dans la fabrication de compteurs d’eau, de gaz et d’électricité, avance. Le groupe allemand annonce étudier une offre de 2,3 Mds$ (1,81 Mds€) de la société britannique spécialisée dans le rachat d’entreprises, Melrose PLC. La semaine dernière, la presse américaine avait révélé que le fonds d’investissement CVC Capital Partners, qui détient 62% du capital d’Elster, cherchait un repreneur.