A côté du tout-électrique, Renault lorgne l’hybride léger (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Tout en privilégiant les véhicules tout-électriques, Renault envisage de se diversifier un peu dans l’électrique en développant une forme légère d’hybridation dans ses moteurs : comme le rapporte L’Usine Nouvelle, des responsables du constructeur ont annoncé, lors du DPC (Diesel Powertrain Congress) qui se tenait à l’INSA de Rouen, que le groupe allait développer une technologie dite « mild hybrid » pour certains de ses futurs modèles, pour dans 4 ans environ. Interrogée par GreenUnivers, la direction de Renault ...