La Chine investira 21 Mds € dans les énergies propres en 2012

Print Friendly, PDF & Email

Premier responsable de l’augmentation d’émissions de CO2 en 2011 selon un rapport de l’Agence internationale de l’énergie, le gouvernement chinois annonce des investissements de 170 Mds yuans (21,4 Mds euros) cette année dans l’efficacité énergétique et les énergies propres. La Chine, qui depuis des années investit massivement dans les cleantech, a pourtant réussi à faire baisser ses émissions de CO2 de 15% entre 2005 et 2011. Mais sa croissance continue de faire grimper sa consommation d’énergie, provenant notamment du charbon.

Dans un communiqué, le ministère des finances chinois énumère 8 chantiers dans lesquels ces fonds seront investis, dont la construction de grands parcs solaires photovoltaïques dans le pays ou se développent les technologies dans le secteur de l’efficacité énergétique.

Parmi les autres secteurs évoqués se trouvent les véhicules propres. Le gouvernement avait déjà présenté une feuille de route très ambitieuse en avril pour cette filière qui vise 500 000 véhicules propres vendus en 2015 et 5 millions en 2020. Ce nouveau soutien du gouvernement ne fait donc que rassurer des constructeurs qui commencent à pénétrer sur ce marché, tels Renault, ou d’autres qu’y songent, comme BMW.

Pour 2020, Pékin vise une réduction de ses émissions de CO2 d’entre 40 et 45% par rapport à 2003 ainsi que 15% des énergies renouvelables dans le mix énergétique du pays.