Investissements des fonds français dans les cleantech : 33 M€ au 1er trimestre 2012

Print Friendly, PDF & Email

Début d’année en demie teinte pour les investissements des fonds français dans les cleantech : ils ont déboursé 32,86 millions d’euros au premier trimestre 2012, un montant quasi équivalent aux 32,4 millions du dernier trimestre 2011, selon les résultats du Baromètre trimestriel du Club Cleantech de l’Afic (Association française des investisseurs en capital) réalisé à partir des données de GreenUnivers, avec Ernst & Young. Ce chiffre modeste marque cependant une hausse de 28% par rapport aux 25,6 millions investis il y a un an, au premier trimestre 2011.

Mais en volume, seuls 12 deals ont été finalisés au premier trimestre 2012, contre 18 au quatrième trimestre 2011 et 17 au premier trimestre 2011.

Les premiers tours restent très faibles

Par secteur, les investissements sont très éclatés. Les énergies renouvelables, stars des investissements en 2009-2010, continuent à perdre du terrain : elles n’ont attiré que 13,5 millions d’euros via deux opérations, l’instabilité réglementaire et le manque de visibilité faisant reculer les investisseurs. Viennent ensuite les transports avec également deux opérations et 8,4 millions investis.

Par stade de maturité, le capital développement arrive en tête avec sept opérations pour 24 millions d’euros, devant le capital risque. Les premiers tours de table restent très difficiles pour les start-up : deux deals et seulement 400 000 euros ont été recensés dans cette catégorie.

Du côté des plus grosses opérations du trimestre (et qui ne sont pas confidentielles), la palme revient à Comuto, star française du covoiturage, qui a levé 7,5 millions en janvier dernier auprès du fonds britannique Accel Partners et de ses actionnaires historiques, les fonds français Isai et espagnol Cabiedes. Le podium est complété par Alliance Environnement (traitement de l’eau) avec 6,2 millions levés, et Abakus Solar, une société allemande mais soutenue par le fonds français CAPE, avec 5 millions levés pour renforcer ses fonds propres.

Télécharger ici le Baromètre du Club Cleantech AFIC du 1er trimestre 2012.