En bref : EDF, Autolib’, solaire en Arabie saoudite et aux Etats-Unis

Print Friendly, PDF & Email

France

  • Energies renouvelables

EDF va finalement réussir à augmenter sa participation dans l’italien Edison, de 49 à 80,7%, en lançant une offre publique obligatoire à un prix relevé à 0,89 € par action ordinaire. En Italie, Edison, qui exploite 68 usines hydroélectriques, a renforcé son modeste engagement dans les énergies renouvelables. Le groupe a produit 710 GWh d’énergie d’origine renouvelable (éolien, photovoltaïque, biomasse) en 2011  et a conclu un accord avec le gouvernement pour développer 356 MW d’éolien, 22 MW de solaire et 31 MW de petite hydroélectricité.

  • Voitures électriques

Vincent Bolloré estime que le projet Autolib’ pourrait atteindre l’équilibre financier avant 2018, son objectif initial. Le réseau d’autopartage parisien rencontre, selon lui, un grand succès, avec déjà 15.000 abonnements depuis décembre 2011 et 1500 voitures électriques en libre-service. « Notre objectif c’est 30.000 [abonnements] à la fin de l’année et c’est à 80.000 que nous aurons l’équilibre financier », a déclaré le patron à la presse, confiant. Alors que les immatriculations automobiles sont encore en recul début 2012 en France, les BlueCar déployées dans la capitale tirent le marché du véhicule électrique : elles représentent pus de 60% des immatriculations de janvier à avril 2012, avec 982 unités dont 278 pour le seul mois d’avril.

International

  • Solaire en Arabie saoudite

L’Arabie saoudite veut se doter de 41 GW de solaire dans les 20 prochaines années, de quoi couvrir un tiers de sa demande en énergie. C’est ce qu’a annoncé le KA-CARE (King Abdullah City for Atomic and Renewable Energy), un organe qui s’apparente à la Commission de régulation de l’énergie en France et conseille le gouvernement dans sa gestion de l’énergie. La feuille de route prévoit 16 GW de photovoltaïque et 25 GW de solaire à concentration (CSP) à installer d’ici à 2032. En plus de l’augmentation de la capacité solaire du pays, le roi Abdallah a également l’intention de développer l’éolien, la géothermie (4 GW) et la valorisation des déchets.

  • Faillite solaire aux Etats-Unis

L’américain Energy Conversion Devices (ECD), spécialiste des panneaux solaires flexibles à couches minces, vient d’annoncer qu’il n’est pas parvenu à vendre sa filiale United Solar Ovonic (USO), qui réalisait l’essentiel de ses ventes, avant qu’il ne s’inscrive au chapitre 11, sous la protection de la loi américaine de protection pour les faillites. Energy Conversion Devices affirme qu’il continue de travailler avec des acheteurs potentiels, mais ses derniers actifs pourraient être vendus aux enchères sur le site en ligne Hilco Industrial avant de mettre la clé sous la porte. Cette liquidation entraînerait le licenciement immédiat de 300 salariés. La société, basée dans le Michigan, était sur ce marché depuis 25 ans jusqu’à l’an dernier et a employé jusqu’à 1.300 personnes.