Deals du 14 au 21 mai : ministère élargi, guerre solaire USA-Chine, double levée de fonds et nouveau fonds corporate (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

La semaine a été dominée par la déclaration de guerre des Etats-Unis contre les panneaux photovoltaïques chinois, avec des droits de douanes annoncés à 31% qui visent notamment Suntech, Trina et Yingli. Parallèlement, la liste des groupes solaires allemands éliminés par la concurrence chinoise continue de s’allonger.

En France, Nicole Bricq hérite d’un ministère de l’Environnement considérablement élargi, puisque l’énergie lui est rattaché. Il était temps sans doute pour des filières en perte de vitesse, comme l’éolien terrestre, qui échappe de peu à un recours qui menaçait son tarif d’achat. Mais l’incertitude juridique demeure. L’éolien offshore en revanche reste prometteur pour des groupes comme le fabricant de câbles Nexans, qui obtient un gros contrat en mer du Nord.

Marché plus stable, la biomasse où le producteur de granulés de bois Cogra boucle son augmentation de capital lancée il y a un mois, en levant 1,895 M€. Et si le marché du biogaz décolle, son cadre réglementaire reste fragile. Nous avons aussi noté une grosse levée de fonds dans le bâtiment vert, la naissance d’un nouveau fonds corporate dédié aux cleantech, ainsi que des annonces d’investissements de la Caisse d’Epargne, entre autres

Dans la chimie verte, le chimiste belge Solvay pousse ses recherches sur la chimie du végétal, via sa filiale française Rhodia. Dans un nouveau volet de notre dossier chimie verte, nous avons aussi fait le point sur les start-up françaises les plus prometteuses du secteur. Mais dans les transports propres, l’un des protégés de la région Poitou-Charentes, Eco&Mobilité est en liquidation.

La suite de notre revue des deals ci-dessous : ...