Les mâts de Céole plient, signe d’un marché éolien terrestre malade (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

La France souhaite des usines pour l’éolien en mer, mais elle pourrait en perdre sur l’éolien terrestre. Le fabricant bourguignon Céole, pur spécialiste des mâts de turbines terrestres, ...

Article précédentObservatoire des start-up des cleantech : palmarès des faillites et des créations
Article suivantHitachi s’offre une branche de Fuji pour accélérer dans l’éolien (Premium)