La filière biogaz voit l’avenir en rose (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Les représentants de la filière biogaz sont parmi les rares à avoir le sourire au salon des énergies renouvelables, qui se tient à Paris jusqu’au 5 avril : contrairement au secteur solaire en reconstruction après le moratoire ou à l’éolien qui frôle la catastrophe, le biogaz est en croissance. Malgré des contraintes fortes comme le délai nécessaire à la réalisation des projets et une rentabilité sur environ huit ans, les acteurs se multiplient.

A côté de PME comme Naskeo, qui a doublé son chiffre d’affaires en un an, Fertigaz, qui doit commencer la construction de trois sites fin 2013, ou encore l’ambitieuse start-up Gaseo, de grands acteurs accélèrent sur ce marché prometteur, comme GrDF et EDF EN, via sa filiale Verdesis. Tous sont attirés ...