Eolien offshore : la France pourra-t-elle tenir son calendrier ? (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Les résultats du premier appel d’offres éolien offshore montrent que la France, déjà à la traîne par rapport à ses grands voisins comme le Royaume-Uni et l’Allemagne, risque encore d’accentuer son retard. L’appel d’offres ouvrait en effet 3 GW à la compétition, mais compte-tenu des résultats, seul 1,9 GW sera déployé. Et le second appel d’offres de 3 GW, annoncé initialement pour avril 2012 ...