Energies marines : le Royaume-Uni garde un coup d’avance sur la France (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

L’heure est aux projets de démonstration dans les énergies marines renouvelables (EMR) en Europe, ultime étape avant l’industrialisation et la commercialisation. À ce petit jeu, le Royaume-Uni avance toujours plus vite que la France. Londres lance un appel à projets pour stimuler le développement de centrales pré-commerciales dotées de systèmes houlomoteurs et/ou d’hydroliennes. Un programme doté d’une enveloppe de 20 millions de livres (24 millions d’euros). Cette nouvelle étape complète un dispositif de soutien aux EMR déjà important et cohérent depuis plusieurs années. En France, ...